Carnet

Partager sur :
Vue 248 fois
04 décembre 2023
Ludovic BASSET (Ingénieur, 72)

Décès - Ludovic Basset, ses amis lui rendent hommage

Ludovic Basset (72ème promo) nous a quittés à l’âge de 38 ans après s’être battu contre un cancer.

Ludovic Basset est originaire de Mayet-De-Montagne dans l’Allier. Après avoir passé un bac STI et un BTS SCBH (Systèmes Constructifs Bois & Habitat) à Mouchard dans le Jura, il a foulé les salles, l’atelier, l’amphi de notre école avec la 72ème promotion. Ces trois années au sein de l’ESB lui ont notamment permis d’aller étudier à Harbin en Chine. Cette expérience hors de notre territoire l’a réellement marqué et lui a permis de se construire personnellement.

Après ses études, « Ludo » a été conducteur de travaux pour la société Arbonis. Après une coupure d’un an lui permettant de voyager en Amérique du Sud, Ludo s’est rapproché de ses parents. C’est là, qu’il a rénové et agrandi une maison qui abritera sa famille. Ludo voyait toujours tout en grand, il n’y avait pas ou peu de difficultés, rien que des solutions. Sa maison après rénovation avait donc triplé de surface !

C’est avec un esprit d’entrepreneuriat qu’il travaillait alors dans une scierie, avec comme objectif de pouvoir la reprendre. La reprise de la scierie étant complexe financièrement, Ludo a racheté en 2018, une entreprise de menuiserie et de caisserie à Montchanin près du Creusot. Bien que fatigué et affaibli durant les derniers mois, il travaillait toujours et demandait à son père de lui apporter les appels d’offres afin d’y répondre à l’hôpital et ainsi ne pas mettre en danger les emplois de ses collaborateurs.

Ludo était plus qu’un entrepreneur, Ludo était un ami, un fils, un frère mais surtout, il était un père aimant et soucieux du bien être de ses deux enfants Gaspard et Alban.

Reprenons ici la citation d’une personne de la 72ème : « Je m’imagine tellement mal quitter définitivement ma famille maintenant ».

Alors je sais ce que Ludo dirait : « Vivez, vivez vos rêves et rendez heureux les personnes qui vous sont chères »

Salut l’AMI.



Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.