Actualités

Partager sur :

La filière bois adresse 23 propositions aux candidats à l'élection présidentielle

10 février 2022 Filière

"Le 2 février, les organisations professionnelles de la filière ont présenté un manifeste intitulé « Filière forêt-bois, enjeux et défis pour la souveraineté nationale ». Il sera envoyé aux candidats à l’élection présidentielle. Derrière ce document, un double message à l’attention des futurs responsables politiques : la filière est unie, mais elle a toujours besoin d’être accompagnée pour pouvoir augmenter sa capacité industrielle et moderniser ses outils de production..."

Axe 1 : développer tous les usages du bois et les capacités industrielles françaises pour répondre à la hausse de la demande

- proposition n°1 : soutenir la compétitivité des entreprises françaises en poursuivant la baisse des charges et la simplification.

- proposition n°2 : accompagner le changement d’échelle des industries de la filière et améliorer la souveraineté de la France en produits bois transformés compétitifs et innovants en sécurisant les approvisionnements tout au long de la chaîne.

- proposition n° 3 : adapter les dispositifs de soutien à la taille des entreprises de la filière.

- proposition n° 4 : consolider les avancées de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020).

- proposition n° 5 : privilégier les matériaux renouvelables et biosourcés et soutenir le développement de l’offre en bois français dans la commande publique.

- proposition n° 6 : développer l’usage de toutes les essences forestières, gage de préservation de la diversité de nos forêts.

- proposition n° 7 : ouvrir le « Plan Hydrogène » à l’hydrogène vert à base de biomasse forestière.

- proposition n°8 : poursuivre le développement du bois-énergie.

Axe 2 : adapter les forêts sur le long terme pour conserver la biodiversité et préserver la multifonctionnalité des peuplements forestiers

- proposition n°9 : faire de l’adaptation des forêts une cause nationale en dotant le fonds stratégique forêt-bois de l’ambition et de la visibilité nécessaires au renforcement de la résilience et au renouvellement forestier.

- proposition n°10 : assurer le financement du renouvellement forestier par tous les moyens (Union européenne, crédits des quotas carbone européens, financements privés, Régions, État).

- proposition n°11 : renforcer les moyens octroyés à l’observation et la modélisation des forêts en support de la gestion adaptative au changement climatique.

- proposition n°12 : développer la prévention et la gestion des risques en forêt.

- proposition n°13 : rétablir un équilibre sylvo-cynégétique dans les zones en déséquilibre marqué et le préserver dans les zones où il est suffisant.

- proposition n°14 : sécuriser et simplifier les conditions de la gestion forestière durable.

Axe 3 : renforcer l’attractivité des métiers de la filière et développer les compétences pour pourvoir les emplois d’aujourd’hui et de demain

- proposition n°15 : soutenir l’amélioration des conditions de travail dans la filière via la mécanisation et la numérisation afin de renforcer l’attractivité des métiers.

- proposition n°16 : déployer une grande campagne nationale de formation à la construction mixte et bas-carbone, outil d’accompagnement de la RE 2020 pour le volet développement des compétences.

- proposition n°17 : faire de l’apprentissage la voie prioritaire de préparation aux diplômes professionnels.

- proposition n°18 : redonner de l’autonomie aux partenaires sociaux dans la gestion des politiques de formation professionnelle.

- proposition n°19 : renouveler une campagne de communication nationale pour aider les entreprises de la filière à recruter.

Axe 4 : rapprocher les citoyens de la forêt et de la filière forêt-bois

- proposition n°20 : œuvrer à la signature d’une convention entre le ministère de l’Éducation nationale et les professionnels de la filière pour développer la connaissance de la sylviculture (+ matériau bois / cycle carbone).

- proposition n°21 : constituer une plateforme d’échange structurée avec les ONG représentatives.

- proposition n°22 : mettre à disposition des outils d’information pédagogiques sur le fonctionnement des forêts.

- proposition n°23 : poursuivre la structuration engagée avec la Fédération des communes forestières d’un réseau d’élus locaux formés et informés pour expliquer la gestion forestière.

 

- Lire l'article du Bois International du 4/02/2022




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.